Descriptif du Poisson chat


Poisson chat
Attention...il pique !

Implantation

Originaire de l'Amérique du Nord, le poisson-chat est bien implanté en France et ce depuis 1950. A l'origine, il se serait échappé des aquariums du Muséum d'histoire naturelle à Paris pour coloniser la Seine, via les égouts.

Mode de vie

Le poisson-chat fréquente les eaux tièdes des étangs, canaux et des gravières. On le trouve aussi dans les eaux calmes des rivières et fleuves. Particulièrement résistant et supportant le manque d'oxygène, le poisson-chat peut s'envaser en période de sécheresse. Il peut parfaitement s'acclimater dans une eau chaude à 36°C. Le poisson-chat vit posé sur le fond, en groupes parfois trés important.Son activité est essentiellement nocturne. Le corps du poisson-chat, recouvert de milliers de cellules sensorielles est une particularité de l'espèce. De nombreux auteurs décrivent l'existence d'un language chimique particulièrement élaboré qui contrôle les relations sociales au sein d'un groupe.
La ponte intervient dans des eaux d'environ 20°C. Le nid préparé par la femelle accueille les oeufs qui seront défendus par le couple de manière agressive. L'incubation sera d'une dizaine de jours et à l'éclosion les alevins


Nom scientifique : Ictalurus melas
Famille :
Ictaluridés
Autres noms :
Chat, Greffier Barbicho - Anglais : Catfish, Black Bull-head
Poids maximum :
1,5 kg (100 à 200 g)
Taille maximale :
45 cm (15 à 30 cm)
Durée de vie :
6 à 7 ans
Période de frai :
mai - juin
Ponte : 5 000 à 7 000 oeufs

Il n'existe pas moins de 45 espèces de poissons-chats dans le monde, dont 3 espèces seulement sont présentent en Europe. Le poisson chat a un corps moyennement allongé, assez massif et cylindrique dans sa partie antérieure., Sa peau est nue. Il existe une nageoire dorsale adipeuse. Sa tête est large et aplatie avec une grande bouche entourée de 8 barbillons. Les premiers rayons épineux des nageoires dorsale et pectorales sont légèrement denticulés. Son dos et ses flancs sont de couleur sombre, souvent brun-verdâtre et son ventre blanchâtre.
 

grégaires formeront un banc de forme sphérique bien connu des pêcheurs.
Susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques, le poisson chat est
nuisible.

Pêche


Nuisible, son éradication est recommandée

Sa pêche se pratique à la ligne flottante ou à la plombée. L'esche reposant au fond est constituée d'un vers de terre moyen. Il s'attaque aussi aux vifs. Une canne au coup, de 6 à 7 mètres suffit. Évitez la bourriche et conservez les prises dans un seau; il est inutile de risquer les piqûres inutilement.
Utilisez une ligne classique, bien équilibrée (seule l'antenne dépasse). Le fil est en 12/100, le bas de ligne en 10/100, sans oubliez le petit plomb de touche à 10 cm de l'hameçon n°16 à 12. Comme amorce, du pain essoré et mouliné fera l'affaire. Le mouiller avec un produit à base de poisson. Faire bouillir un poisson de mer bien gras (maquereau, merlan etc.) et récupérer l'eau.
Autre solution : Ajouter des granulés pour la truite. Ils sont à base de farines de poisson et conviennent donc parfaitement. Ajoutez de la terre argileuse pour former des boules que les poissons vont exploser plus ou moins rapidement. En guise d'appât, pensez aux asticots...ou à des queues de crevette décortiquées.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site