Accueil


Le principe de la pêche au coup a pour but de rassembler des poissons sur... "un coup".



Ce coup, choisi par le pêcheur, sera réalisé à l'aide de farines, de graines végétales ou d'esches vivantes.

Il tentera d'attirer les poissons blancs sur cet endroit précis.

Il s'agit généralement de poissons de surface comme l'ablette ou le rotengle; de poissons évoluant de bas en haut de la couche d' eau comme le gardon, le carassin et le chevesne; ou de poissons de fond comme le goujon, la carpe, la brème et la tanche.

C'est le fait d' attirer de nombreux poissons sur "un coup" qui provoque une excitation alimentaire des cyprins et permet au pêcheur de se positionner sur une place précise et ceci sans pêcher... au hasard !


Pour piéger les poissons rassemblés, mais néanmoins à sa portée, le pêcheur qui pêche à la ligne flottante, utilise une grande canne télescopique, ou pour une plus grande précision, une canne à emboîtement de 10 à 13 mètres.



On parle alors de pêche au coup à la grande cannetélescopique ou à emboîtements inversés.



Le montage de la ligne est toujours d’une très grande précision et rien n’est laissé au hasard dans le choix des différents matériels utilisés.

Nylon, flotteur, plombage et hameçon sont sélectionnés avec soin afin de mettre toutes les chances du côté du pêcheur au coup.

Très souvent, le scion creux de cette canne est équipé d’un élastique qui fait office d’amortisseur sur le ferrage et les coups de tête des poissons.

Cet élastique équipera parfois 2 ou 3 brins de la canne pour la pêche des gros poissons.

Sélectionné par le guide Plus Shopping dans la catégorie Pêche
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Vous êtes le 92 329ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site